Bienvenue sur le blog consacré à Henri Limouzin

Le 15 avril 2017,

 

Bonjour à Tous,

Le temps passe…

Mais ENFIN,

NOUS ALLONS POUVOIR RE-IMPRIMER LE TOME 2 de
LA MUSETTE à MATTHIEU,
pour tous ceux qui avaient raté la première édition.

La seule différence pour cette impression est que la couverture sera souple et non pas rigide comme pour les autres tomes. Sinon tout sera exactement pareil.

Donc par cette page je lance un appel à tous ceux qui m’avaient envoyé leur souscription avec leur chèque, s’ils désirent toujours acquérir le tome 2, de bien vouloir me renvoyer un nouveau chèque si le précédent date de plus d’un an ou s’il n’était pas du montant de 37,50 €. Le prix du livre ne change pas mais les frais de port et d’emballage ont augmenté, donc : 28,50 € pour le livre et 9 € de port, soit un total de 37,50 €.

Merci à tous ceux qui sont concernés de bien vouloir m’envoyer leur chèque rapidement. Si je les reçois avant fin avril, nous pourrions sortir ce livre de l’imprimerie avant fin juin. Et je ne peux pas donner l’ordre d’imprimer tant que je n’ai pas réuni tous les chèques.

Les informations concernant LES TOMES 1 et 3 de « LA MUSETTE à MATTHIEU », ainsi que pour « LES CHOSES DE LA PECHE », qui sont sur la page d’accueil précédente ci-dessous sont toujours valables ;

En vous remerciant à nouveau pour votre confiance et votre participation, je vous souhaite une belle saison au bord de l’eau,

Amicalement

Martine Courtois-Limouzin

_________________________________________

Bonjour à Tous,

DES NOUVELLES DES SOUSCRIPTIONS :

Notre livre « LES CHOSES DE LA PECHE » est à l’imprimerie. Normalement je dois le recevoir fin novembre et vous l’expédier début décembre. Vous l’aurez pour Noël. Donc je vous remercie de m’avoir fait confiance une fois de plus et ainsi d’avoir permis cette réalisation.
Si certains d’entre vous ne l’avaient pas commandé et qu’il vous intéresse, il est encore temps de m’envoyer votre souscription.

Pour le TOME 2 de « LA MUSETTE à MATTHIEU », malheureusement il nous manque encore une trentaine de souscriptions. Ce n’est pas beaucoup et pourtant trop quand même pour pouvoir faire imprimer. Parlez en autour de vous, au sein de votre société de pêche, de votre fédération ; peut-être toucherez vous des pêcheurs qui aimaient les écrits d’Henri, mais qui n’ont pas eu connaissance des souscriptions. Les journaux de pêche vont repasser des infos dans leur numéro de décembre, j’espère donc que peut-être nous pourrions boucler ce projet maintenant au cours de l’année 2017.

Pour le TOME 3 de « LA MUSETTE à MATTHIEU », le délai sera sans doute plus long car la seconde souscription a été relancée après. Je vous tiendrai au courant sur cette page.

Le TOME 1 de « LA MUSETTE à MATTHIEU » est toujours disponible au tarif de 37,50 € (28,50 € pour le livre et 9 € de port et d’emballage), vous pouvez le commander ici.

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire.

Encore merci à vous Tous, qui avez participé et ainsi permis ces réalisations.

Bien amicalement,

Martine Limouzin

_________________________________________

L’accueil de janvier 2014

Bonjour à Tous,

Je vous souhaite une très belle Nouvelle Année 2014, des petits matins calmes sur la rivière où le soleil levant déchire les dernières écharpes des brumes matinales, des matinées de frénésie alimentaire quand les chasses des carnassiers font bouillir la surface de l’onde, des après midi de bourriches ventrues, des coups du soir qu’un état de grâce vient couronner de succès après une journée de quête, de multiples tentatives de faire mordre des poissons boudeurs, beaucoup de moments magiques au bord de l’eau.

ET VOILA ENFIN LE TOME 3 de « LA MUSETTE à MATTHIEU »

Ce sera donc le troisième et dernier tome, ainsi vous serez en possession des 120 histoires écrites par Henri dans « LA PECHE ET LES POISSSONS » entre 1974 et 1984. Ce dernier tome comportera en réalité quarante-trois histoires, puisqu’il y en eut cent vingt-trois en tout. Nous allons pouvoir aussi augmenter légèrement la taille du lettrage, pour les personnes qui avaient besoin d’une meilleure lisibilité.

Je vous remercie à nouveau de votre fidélité aux écrits d’Henri.

A bientôt.

Halieutiquement et amicalement vôtre,

Martine LIMOUZIN.

_________________________________________

L’accueil d’octobre 2012

Bonjour à Tous,

Il y a maintenant un an que j’ai ouvert ce site pour que vous puissiez continuer à retrouver Henri dans ses écrits et dans ses films.

Tout d’abord je tiens à remercier vivement tous ceux qui ont laissé un message, tous m’ont beaucoup touchée. Et maintenant que ma nièce Laure, qui gère ce site, m’a appris à répondre individuellement à chacun d’entre vous, je vais m’y employer.

Et, GRANDE NOUVELLE : le tome 2 de « LA MUSETTE à MATTHIEU » va pouvoir être édité. Mais aujourd’hui la seule solution est de vous le proposer en SOUSCRIPTION.

Je vous propose donc une nouvelle page sur ce site intitulée : « Souscription », dans laquelle vous trouverez le modèle à imprimer et à me renvoyer.

Donc vous pouvez d’ores et déjà m’envoyer votre commande par courrier postal accompagnée de votre chèque, compte tenu que celui-ci ne sera déposé en banque que 15 jours avant l’expédition de votre livre.

L’expédition du livre ne pourra se faire avant la première quinzaine d’avril 2013, car pour tous ceux qui n’ont pas ou qui ne savent pas se servir d’Internet, je dois faire passer cette souscription dans différentes revues de pêche (elles ont déjà toutes bouclé le numéro de décembre, cela ne paraîtra donc pas avant le mois de janvier 2013). En conséquence de quoi la date limite de la souscription est fixée au 28 février 2013. Je dois ensuite laisser 1 mois à l’imprimeur, ce qui nous amène début avril 2013 pour l’envoi de ce deuxième tome. Je vous remercie de votre compréhension pour ces délais qui paraîtront peut-être un peu longs à certains.

Par ailleurs je vous prie de bien vouloir m’excuser pour les pages « sa filmographie » et « l’album photos » qui n’avancent pas beaucoup, du fait des recherches des dates pour la filmographie. Pour ce qui concerne l’album les photos d’Henri à la pêche sont en diapositives, il faut que je les trie parmi les 450 000 que je possède afin de les scanner. Ces diapos sont dans des cartons suite à la fermeture des bureaux de l ’Agence Grand Bleu, mais je pense pouvoir y remédier dans le tout début de l’année 2013. Voilà, ne désespérez pas !

Je pense aussi pouvoir ouvrir très vite une page dans laquelle vous pourrez lire des articles qui lui ont été consacrés, dans la presse nationale ou bien dans la presse quotidienne régionale.

Dans cette attente je vous souhaite une bonne fin d’année.

Cordialement et halieutiquement vôtre

Martine COURTOIS-LIMOUZIN

_________________________________________

L’accueil d’octobre 2011

Bonjour à vous tous, amis d’Henri,

Plus d’un an déjà s’est écoulé depuis le départ d’Henri…
Face aux nombreux témoignages, louanges et aux regrets exprimés par nombre d’entre vous, devant tous les documents retrouvés en rangeant ses archives ainsi que certaines de vos lettres depuis 40 ans, je prends la décision d’ouvrir ce site : « Henri Limouzin ».

Ainsi, je vais tenter de vous faire découvrir certains aspects de la vie d’Henri: sa vie d’enfant, sa vie de jeune pigiste halieutique, puis sa vie de journaliste professionnel.
Henri pédagogue pour mieux vous expliquer ce qu’il vivait à la pêche, Henri narrateur pour mieux vous faire partager sa passion de la pêche, Henri amoureux de la Nature pour mieux s’y inscrire avec vous.

Ce site devrait vous permettre de découvrir:
- un texte autobiographique
- sa bibliographie et sa filmographie
- des récits de ses voyages
- un album photos qui évoluera régulièrement

Au fur et à mesure des mois, je vous proposerai:
- ses articles depuis 1952
- des petites vidéos sur des films (ceux tournés sur lui et ceux qu’il a réalisés)
- les évènements qui se produiront autour de son nom

Je vous souhaite d’agréables moments et vous remercie de vos visites sur ce site qui le feront vivre.
Halieutiquement et amicalement

Martine Courtois-Limouzin.

Attention :
Il est rappelé à tous les lecteurs de ce site qu’il est formellement interdit de reproduire une des photos éditées sur ce site, d’une manière commerciale ou seulement publique sur un autre site et encore moins de les publier sur un site public en en rayant le copyright sous peine de poursuites, selon le code de la propriété intellectuelle. Elles ne peuvent être reproduites qu’à des fins privées de décoration de locaux ou d’albums à destination exclusivement privés.



43 commentaires

1 2
  1. Blanchard 31 mars

    je me sépare d’environ 200 revues « la pêche et les poissons » qui embarrassent mon Epouse , j’ai commencé par « au bord de l’eau » en déc. 69 , donc je détiens de très nombreuses « musette à Mathieu » d’ henri Limouzin.
    Que celui que cela intéresse me fasse signe
    Blanchard Bernard

  2. JOURDAN 24 février

    Bonjour,
    Plein de bonnes choses et de courage pour cette annee 2016, BRAVO pour votre travail…..
    On motive les collègues pour les souscriptions…..
    Pensees halieutiques

    PASCAL

  3. Cyril Lampre 15 mars

    Bonjour,

    Je suis certain qu’Henri Limouzin, l’idole de mon enfance aurait aimé ce combat…

    Je souhaitais partager cette information avec vous et les pêcheurs qui vous suivent… La Haute Dordogne est morte pour plusieurs années.
    Ce qu’il s’est déroulé le 13 février 2015 est une catastrophe pour nos truites, leur habitat et plus globalement tout l’écosystème faune et flore de la Haute Dordogne.
    Le pêcheur moderne est respectueux de l’environnement et soucieux de ce qu’il va laisser à ses enfants… soyons tous solidaires des actions engagées sur ce terrain et manifestons le en signant cette pétition car les rivières n’ont pas de frontières ;-)

    Merci à tous, par avance, de votre soutien face à ce drame écologique et n’hésitez pas à partager cette information
    http://www.pollution-dordogne.fr

  4. Fache Michel 12 novembre

    J’ai bien recu les 2 tomes. C’est toujours un immense plaisir de retrouver ces petites nouvelles et aussi que de souvenirs de jeunesse remontent agreablement a la surface. merci encore.
    Nous nous sommes rencontres plusieurs fois tres rapidement car j’avais change de travail et je me suis retrouve a la poste ou je portais a l’epoque beaucoup de colis a votre domicile (rue Paul Bignon). >Encore une fois que d’agreables souvenirs. Cordialement .

  5. Sylvain Herve 2 octobre

    C’est avec une trés grande joie, que je viens de recevoir les tomes 2 et 3 de « la musette à Matthieu ». En effet, les articles, reportages, et les écrits de votre mari ont bercé mon enfance de jeune pêcheur et ils m’ont inculqué à jamais le virus de la pêche. Mais au travers du magazine « la pêche et les poissons », j’ai découvert mois après mois, les aventures de Matthieu et sa musette si proche de mon père, tant par les détails verbaux que par la physionomie du bonhomme. J’habite dans le département d l’Orne et plus précisément dans le Perche et je ne sais pas ou M. Henri LIMOUZIN à puisé son inspiration concernant les détails frappant du personnage, mais je vous assure que je retrouve au travers de Matthieu, beaucoup d’anciens de nos campagnes (et bien sur mon père). J’aurai aimé rencontrer M. LIMOUZIN pour afin de pouvoir parler pêche et surtout de Matthieu. En relisant ces lignes sur Matthieu, c’est toute une foule de souvenirs intacts qui me reviennent et c’est avec mon plus profond respect que je vous adresse ce message. Grand merci à vous et à l’immortel Matthieu.

  6. Franck Chivaleck 3 septembre

    A mon retour de Bretagne,ou bien-sur j’ai pêcher,quelle belle surprise dans ma boite aux lettres,le dernier tome de la fameuse musette à Matthieu…
    Tout d’abord merci à Martine,ainsi qu’à tous ceux qui ont permis que s’achève ce troisième tome.Merci pour Henri.
    Je suis évidemment heureux de pouvoir lire cet ultime volet des aventures de Matthieu,mais un peu triste,car cela signifie la fin de cette oeuvre.Merci Henri d’avoir lancé cette aventure littéraire et un grand merci à Martine de l’avoir achevé…..

  7. Jacques 14 mai

    Bonsoir Mme Limouzin
    Votre mari était, est et restera un grand homme. J’ai 51 ans et je suis pêcheur depuis mon plus jeune age. J’était un fervent lecteur de la Pêche et les Poissons mais cette revue a perdu pour moi beaucoup d’intérét.
    J’ai acheté le premier tome de la « Musette à Mathieu » et je viens de découvrir qu’il en existe deux autres. Comment me les procurer? J’ai vraiment hâte de les feuilleter
    Merci pour votre réponse.

  8. Vincent Hurtes 6 mars

    Bonjour Martine, Voici ma petite contribution : http://peche-feeder.com/la-musette-a-matthieu-henri-limouzin/
    Sincère salutation.
    Vincent

  9. francois frederic 26 janvier

    je passe commande aujourd hui du 3e tome de la musette a matthieu.
    je m en rejouis a l avance car je ne cesse de lire et relire ces ouvrages qui resteront imtemporels(surtout pour ceux qui lu
    la peche et les poissons a cette epoque)
    vivement l edition de cette trilogie
    merci mme LIMOZIN

  10. delporte arnaud 23 novembre

    Que dire de ce bonhomme que j’ai croisée dans les années 70 , je n’avais qu’une quinzaine d’année et je garde en moi l’image d’un pêcheur hors du commun.C’était à arques dans les étangs du petit launay, il nous donnait des conseils a nous les jeunes , il avait une réelle connaissance du milieu des biotopes et une grande responsabilité envers la préservation de l’environnement. Il m’a donné le virus que j’ai retransmis a mes fils ; merci Henri.

  11. RICHARD Denis 12 août

    14 juillet, retour de vacances…
    Je vide ma boîte à lettres. Tiens, un petit colis cartonné ? Bon,
    Je ramène le tout et entreprend d’ouvrir, trier, jeter factures, lettres, cartes postales et prospectus.
    Je garde le colis pour la fin, je l’ouvre et reconnais de suite l’élégante couverture du tome II de la musette à Matthieu. Hum… ces vacances m’ont bien vidé la tête, j’avais tout oublié…
    Après le gentil petit mot de Martine, la préface de Jacques Rosen me plait beaucoup car bien pensée et bien écrite. L’ami Jacques y a mis beaucoup de lui, de sincérité et d’authenticité.
    Je n’attaque pas immédiatement l’ouvrage. Petit conseil aux futurs lecteurs ( ou aux re-lecteurs ) : ne lisez pas la musette d’un trait. Ma méthode ? Lisez un épisode par jour, dégustez chaque mot, chaque dialogue, imprégnez-vous de l’ambiance et des décors de ces nouvelles. Finalement, nous sommes au cinéma et Jacques Rosen a trouvé le mot juste en parlant de « magistrale mise en scène ». Et après tout, à l’époque de la publication dans « La Pêche et les poissons », nous lisions, comme cela, chaque épisode, mois après mois.
    Henri, beaucoup plus tard, avait un peu regretté son emploi de temps grammaticaux tombés en désuétude : le passé simple ( qui pourtant n’a pas trouvé de remplaçant ) mais aussi passés et futurs antérieurs ( que j’eusse, que j’entreprisse etc… ). Eh bien moi, à notre époque d’innovations en tous genres où certains bacs + 5 savent à peine manier le présent de l’indicatif, je trouve que ce style ajoute un charme supplémentaire au récit.
    Vous savez quoi ? Le tome II terminé, je ne veux pas quitter Matthieu et je relis actuellement le premier tome. La gentille dédicace d’Henri me rappelle que les tomes suivants sont orphelins de son écriture…
    Enfin, vous l’aurez compris, le tome III a déjà un souscripteur de plus. Et j’invite tous les amoureux de la Pêche mais aussi de la Nature et de la Littérature à se procurer ces ouvrages et à les conseiller à leur entourage.
    Je ne veux pas terminer sans une pensée affectueuse pour Martine qui, fidèlement, œuvre ici et ailleurs pour qu’Henri soit toujours parmi nous…

  12. Faure Eric 28 juin

    je viens de recevoir LA MUSETTE N°2
    et bien sur je me suis replongé avec delice dans toutes ces nouvelles toutes plus nostalgique à ma memoire les unes que les autres
    Je nai jamais été et je ne serai jamais ce que l’on appelle un pecheur de carnassiers
    ma passion va aux blancs petits et gros.
    Henri Limousin fut l’un des grands maitres de mon education hallieutique.il fut le grand vulguérisateur des methodes anglaises de la pêche de la carpe.
    L’inventeur du mot bouillette.
    J’ai grace à lui decouvert STGENIEZ en 1986, j’y etais encore en octobre 2012 et si la magie et la tranquillité des premieres fois n’existe plus, le cadre magnifique et les poissons toujours nombreux continus de me faire rever.
    J’ai eu le plaisir de croisé Mr Limousin au hasard de quelques salons, toujours aimable, ouvert isimple comme dans ses ecrits, mais n’est ce pas le plus difficile rester simple et comprehensible tel fut je le crois la plus grande de ses qualites.
    la musette en est la plus belle concretisation.
    jeune j’avais l’impression d’etre JEAN-MARC, je retrouvais en MATHIEU mon grand pére, mon grand oncle qui m’avaient inoculé le virus.
    le temps passant modestement je me trouve de plus en plus MATHIEU et j’espere que mes quelques conseils contamineront quelques jeunes.qui à leur tour…….
    Encore bravo pour ce blog et vivement la MUSETTE 3
    cordialement
    Eric Faure

  13. Franck Chivaleck 21 juin

    Merci à vous Martine,je viens de recevoir La musette de Matthieu 2,un vrai plaisir de découvrir la suite de cette superbe histoire.Merci pour Henri ,moi qui lui demandé si souvent quand arriverai la suite.Je pense que beaucoup de pêcheurs devraient prendre le temps de lire ces deux livres car sous forme d’histoire c’est une véritable encyclopédie de la pêche.Encore merci

1 2

Laisser un commentaire

ma première grossesse |
Femme au foyer ? le bonheur!! |
lesdupas2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Noël Faure
| Liste de naissance Baby Esp...
| jmendez